2007

Ces zones humides sont appréciées par la faune du massif: chevreuils, sangliers etc...

2007

2007

Le débit du ruisseau prend de l'importance.

2007

2007

Le terrain est de plus en plus pentu et l'eau va être plus tumultueuse.

2007

2007

A cette altitude, le hêtre est l'essence principale de cette forêt.

2007

L'aîl des ours est présente tout au long du Bourbach.

2007

2007

2007

2007

Le torrent creuse son lit à travers les rochers abondants à cet endroit.

2007

Maintenant il prend l'allure d'un beau ruisseau en attendant de plonger dans les gorges.

2007

Le Bourbach croise, au Rothenbrand, le chemin venant des Buissonnets.

2007

Et maintenant commence le parcours le plus sauvage, mais le plus pittoresque, du Bourbach.

2007

2007

2007

2007

2007

Et c'est là que le Bourbach laisse apparaître ses marmites glaciaires, fruits d'un lent travail d'érosion.