HEIDELBERG

La ville est une destination touristique, connue pour son château et comme haut lieu du romantisme qui a inspiré de nombreux poètes.

C'est aussi une ville universitaire, l'université de Heidelberg fondée en 1386 est la plus ancienne d'Allemagne. A l'heure actuelle, la ville est toujours renommée, en particulier dans le domaine de la médecine, du droit et de la philosophie.

Heidelberg a été en partie détruite par l'armée française de Louis XIV lors de la dévastation du Palatinat en 1689 (Guerre de la Ligue d'Augsbourg) et son célèbre château fut dévasté à cette époque. Elle a aussi été l'un des foyers de la réforme protestante et a accueilli Martin Luther en 1518.

Heidelberg fut également victime d'un bombardement en 1944 lors de la seconde Guerre Mondiale, mais celui-ci fut de faible importance. Heidelberg est connue comme l'une des rares villes allemandes épargnées par les raids aériens massifs qui ont dévasté la plupart des cibles alliées en 1943 et 1945.

Heidelberg est jumelée avec Montpellier, ville universitaire française. 

Dielheim 003

Vue générale de Heidelberg avec l'église du Saint-Esprit et le Vieux Pont, prise du château situé sur les flancs du Königstuhl.

L'église du Saint-Esprit de Heidelberg sous sa forme actuelle date de 1398 sous Ruppert III.

Dielheim 006

Nous visiteurs avec nos guides du jour.

Dielheim 007

Le château de Heidelberg a été édifié entre 1294 et 1303. Deux fois bombardé en 1689 et 1693 le château ne fut jamais complètement reconstruit. Ses ruines devinrent au XIXè siècle un symbole du romantisme.

Dielheim 008

Les dernières restaurations sont largement l'oeuvre d'un aristocrate français émigré, Charles de Graimberg, qui persuada au début du XIXe siècle le grand-duc Léopold 1er de Bade de faire réparer une partie du corps du bâtiment. 

Dielheim 012

Le 27 mai 1652 naît en ce château la princesse Palatine, future épouse de Philippe d'Orléans (frère de Louis XIV).

Dielheim 013

Ceux qui rentraient tard le soir devaient passer par la petite porte de la grande porte !

Dielheim 016

Lorsqu'on flane dans ce château avec ses belles facades, ses innombrables légendes, l'on se laisse prendre au romantisme et nul ne peut s'empêcher de fredonner... 

 Dielheim 017

Ich hab' mein Herz in Heidelberg verloren,
In einer lauen Sommernacht.
Ich war verliebt bis über beide Ohren
Und wie ein Röslein hat ihr Mund gelacht.
Und als wir Abschied nahmen vor den Toren
Beim letzten Kuß, da hab ich's klar erkannt:
Daß ich mein Herz in Heidelberg verloren.
Mein Herz, es schlägt am Neckarstrand.

Dielheim 018

Dielheim 021

Dielheim 022b

Dielheim 023

Le château possède également sa cave, ici le petit tonneau...

Dielheim 026

... et ici, une partie du grand tonneau: Capacité 228000 l, 9 m de long, diamètre 6.50 m, réalisé en chêne en 1750/1751, avec le monogramme du Kurfursten Carl Theodor.

Dielheim 027

PERKEO, Le bouffon du prince électeur Carl Theodor chargé de la garde du tonneau; il ne manquait pas de répondre "perchè no" (pourquoi pas), si on lui demandait s'il souhaitait encore un verre !

Le jour où vous visiterez ce château, en passant dans cette cave, il est recommandé de tirer sur la manette en dessous de la pendule !  

Dielheim 035

Une légende, la trace laissée par celui qui sauta du haut du mur du château...

Dielheim 039

Le château renferme une belle exposition sur les vieilles officines.

Dielheim 046

La tour de la poudrière (Pulverturm) éventrée.

Dielheim 051

Dielheim 055

Vue sur le château depuis le magnifique parc où l'on trouve un buste de Goethe et un médaillon du poète allemand Joseph Victor von Scheffel.

Dielheim 066

Le château surplombant la ville de Heidelberg.

100_3447

Une facade bien verte dans la Grand'Rue de Heidelberg.

Dielheim 003

Autre château à Heidelberg. Une histoire raconte: Un autocariste a amené des touristes américains à ce château;  " ils l'ont trouvé particulièrement petit " ! 

Dielheim 004

SPEYER (SPIRE)

Speyer (Spire) est une ancienne ville impériale, dont l'imposante cathédrale romane est l'un des monuments majeurs de l'art du saint Empire romain.

Dielheim 007

Cette cathédrale a été, pendant plus de 300 ans, le lieu de sépulture de huit rois et empereurs allemands.

Dielheim 008

Speyer est jumelée avec Chartres.

Dielheim 009

L'entrée de la cathédrale, partie la plus récente qui date de 1854/1858.

Dielheim 010

Dielheim 016

La cathédrale de Spire est une église impériale. Le Salien Conrad II en commença la construction avant 1030.

Dielheim 019

C'est sous Henri IV, le petit-fils de Conrad qu'elle prit, dans les deux dernières décennies du XIe siècle, son aspect définitif. L'édifice monumental exprime non seulement la plénitude de la puissance de ses constructeurs mais aussi la signification sacrée de l'empire du Moyen-Âge.

Dielheim 021

Tous les empereurs saliens mais aussi les souverains et souveraines de la lignée des Staufer et de la dynastie des Habsbourg eurent leur tombe dans cette cathédrale. Les sépultures des empereurs se trouvent en-dessous de la travée de la nef et l'accès se fait par la nef.

Dielheim 025

Le Rhin coule paisiblement le long de Speyer.

Dielheim 002

Ce restaurant " Gasthaus zum Löwen " (Restaurant au Lion) a une signification particulière: c'est dans cet établissement que Rosalie et Joseph Boes terminèrent leur vie après être passés par le Zäckenberg et la Maison de Repos du Rossberg (Les Buissonnets)*.

Et c'est grâce à notre correspondante Marie-Rose (fille de Rosalie et Joseph) que nous avons pu visiter cette belle région sous un beau soleil automnal.

* voir article sur ce blog du 23 juillet 2012 " A la recherche du Zäckenberg et du Rossberg".