La Société d'Histoire de la Vallée de Masevaux a choisi Sélestat et tout particulièrement sa Bibliothèque Humaniste pour sa sortie culturelle annuelle. 

DSC04270Il est 10h30. La place devant l'hôtel d'Ebermunster et au fond l'église Saint Georges est encore vide. Hasard, non, toutes les rues de la ville sont barrées pour les courses pédestres de Sélestat. Galère !

DSC04271Arrivée des historiens à la Bibliothèque Humaniste rouverte cette année après 4 années de travaux. La réalisation architecturale a été confiée à Rudy Ricciotti, architecte de renommée mondiale, concepteur, entre autres, du MUCEM à Marseille.

DSC04273Réception chaleureuse par Madame Brigitte Klinkert présidente du Conseil départemental du Haut-Rhin.

DSC04275bDevant l'entrée de la bibliothèque avec les participants à cette journée et Brigitte Klinkert.

DSC04279Dès le 14ème siècle, un esprit nouveau souffle sur l'Europe. A mi-chemin entre les grands centres intellectuels de l'Italie et des Pays-Bas, Sélestat joue un rôle clé dans sa diffusion. Son école latine est l'une des plus réputée du Saint-Empire Romain Germanique. L'histoire de la bibliothèque paroissiale débute en 1452 avec le don de Johannes von Westhuss, recteur de l'église paroissiale de Sélestat. 

DSC04280Natif de Sélestat et ancien élève de l'école latine, Beatus Rhenanus lègue à sa mort, en juillet 1547, sa bibliothèque à sa ville natale. Elle est constituée de 423 volumes, contenant 1287 oeuvres et 41 manuscrits répartis dans divers recueils, auxquels il faut ajouter 33 manuscrits anciens et 255 lettres autographes. En 1840, les fonds de la bibliothèque paroissiale et ceux de la bibliothèque de Beatus Rhenanus sont installés à la mairie. En mai 1889, l'ensemble des collections déménage à la halle aux blés. De cette époque date la vocation touristique de la Bibliothèque Humaniste.

DSC04282Tous sont impatients de le savoir !

DSC04283C'est nouveau ? et pourquoi donc...

DSC04284... petit à petit, l'on commence à comprendre.

DSC04286Avant de rentrer dans le saint des saints, un peu d'histoire architecturale.

DSC04287Voilà enfin un livre ! et pas le plus petit modèle.

DSC04291L'intérieur de la bibliothèque nouvellement aménagée.

DSC04292Comme dit le guide " Si vous n'êtes pas à l'agonie, on continue " 

DSC04293Jeu de lumières et de reflets à travers les protections.

DSC04294

 

DSC04295

 

DSC04297bLa salle de lecture. Inutile de venir avec vos gants blancs ( après des décennies de pratique, il s'avère que les gants en coton sont plus nocifs que les mains nues bien lavées) mais il est important de bien identifier le sujet à traiter afin que l'on puisse vous apporter le bon livre qui sommeille dans le sous-sol.

DSC04300Tous les trimestres, la collection de livres exposés est renouvelée.

DSC04301

DSC04303L'on quitte momentanément la bibliothèque pour revenir dans le secteur... 

DSC04305... après un passage dans ce restaurant, rue de la Jauge, qui conserve dans ses murs la " Tour " vestige de la première enceinte.

DSC04307L'église Saint-Georges.

DSC04309L'on ne visite pas aujourd'hui, c'est l'installation d'un nouveau curé.

DSC04310L'église Sainte Foy, Bénédictins de 1094 à 1424 et...

DSC04312... Jésuites de 1615 à 1791.

DSC04314L'arsenal. Construit en 1470 pour servir d'entrepôt de marchandises et de grenier pour la ville. En 1534, transformation en arsenal pour stocker les armes et les munitions. Le bâtiment est dédié à Sainte Barbe.

DSC04316La Tour Neuve ou Tour de l'Horloge ou encore Tour des chevaliers, vestige de la 2ème enceinte de 1280.

DSC04318Maisons datant du Moyen-Âge dans le quartier des Tanneurs, l'un des plus anciens de la ville.