Le 25 mai 1915, le gouverneur de Belfort écrit dans le Journal des Marches et Opérations de la Place de Belfort:

" Du général de Maud'huy, commandant la VIIe Armée. L'aménagement de la route Massevaux - Hundsrucken - Bitschwiller sera assuré sur tout son parcours par la Place de Belfort avec les ressources dont elle dispose. "

Le tracé de la route était en fait terminé dès le 22 mai 1915. Les travaux débutent donc le 28. En sont chargés des hommes de la compagnie 28/5 du génie, et de deux compagnies du 50e régiment d'infanterie territorriale (plus tard, la compagnie 28/8 y travaillera également); durant l'été se trouvent à Thann des éléments de la compagnie 28/26, mais également des territoriaux et des civils travaillant à cet aménagement de routes (deux routes sont concernées: le Hundsruck et la route Thann-Rammersmatt).

Quelques renseignements archivés:

- Début des travaux: 28 mai 1915.

- Durée des travaux: achevés, pour le gros travail, début septembre 1915.

- Nombre d'hommes, militaires et/ou civils qui ont été employés à l'ouvrage: inconnu (une indication : le 16 juin 1915, 100 hommes sont envoyés à Bourbach-le-Haut).

- Un tombereau attelé à 2 chevaux emprunte la route de Massevaux à Bitschwiller le 3 septembre 1915. A priori, cette " route stratégique" peut dès lors être utilisée. De toute évidence, elle sert pour la première fois dans une opération de relève de grande ampleur en février 1916, quand les troupes de la vallée de la Thur gagnent la vallée de la Doller.

2019, un album photos, réalisé par un sapeur de la 28e compagnie du génie, nous apprend davantage sur la construction de la route Joffre durant la période du 25 mai au 4 juillet 1915 à Bourbach-le-Haut.

Route Joffre a

En-tête de l'album du sapeur du 28e de génie.

Route Joffre b

Extrait de son parcours.

Route Joffre 0

Devant l'église du village.

Route Joffre 1

Photo prise de l'actuel parking de la Bougie vers le Hundsruck.

Route Joffre 2Une mise en scène. Valait mieux être à Bourbach qu'au Hartmanswiller, mais la compagnie ira plus tard au Pastetenplatz (Camp Turenne) et au Molkenrain.

Route Joffre 3Pont provisoire sur le Bourbach.

Route Joffre 4Probablement au Pétrifels.

Route Joffre 5La forge nécessaire pour affûter les outils.

Route Joffre 6Les enfants toujours disposés pour les séances photos.

Route Joffre 7Chemin du Rotsch, seul chemin desservant ce quartier, qui reliait le Hundsruck et Bitschwiller.

Route Joffre 8Reconnaissance. Début ou fin de la route à Bitschwiller.

Route Joffre 9Impressionnante colonne de "constructeurs" munis de pelles, pioches et brouettes !

Route Joffre 10Au centre du village. Les militaires logent dans de nombreux greniers.

Route Joffre 11A l'entrée supérieure de la rue des Rochelles, vers le Hundsruck et non le Rossberg.

Route Joffre 12Les sapeurs empruntent les sentiers pour rejoindre leurs lieux de travail.

Route Joffre 13Supervision des travaux.

Route Joffre 14Après le pont sur le Bourbach (en dessous de l'actuelle maison Ehlinger).

Route Joffre 15Préparation du pont de la cascade (vers le Hundsruck).

Route Joffre 16Le pont sur le Bourbach est terminé, ils ont planté le sapin et décoré avec les drapeaux.

Route Joffre 17Le pont de la cascade en pierres de taille.

Route Joffre 18Pont sur le Bourbach.

Route Joffre 19Bel ouvrage, pont de la cascade.

Route Joffre 20Rien ne les arrêtait...

Route Joffre 21... une butte, en y mettant les moyens humains nécessaires !

Route Joffre 22Le cheval ou les dames ? (photo prise en-dessous de la terrasse de la taverne du village).

Route Joffre 23Entre l'église et le café-restaurant, au fond l'école.

Route Joffre 24

Route Joffre 25Le ravitaillement était fait à l'aide d'ânes et de chevaux qui montaient souvent de Bourbach-le-Bas.

Route Joffre 26Si les sapeurs du 28e génie s'occupaient de la construction des ouvrages d'art, le 50ème Territorial était employé aux travaux de terrassement.

Route Joffre 27Comme toujours, les travailleurs restent anonymes et les supérieurs (on les voit ici à l'oeuvre) seront mis à l'honneur ! 

Route Joffre 28Le capitaine Mascérès, chef des travaux, avec son chien.

Route Joffre 29

Route Joffre 30Pelles et pioches ne sont plus efficaces, là il faut de la dynamite !

Route Joffre 31Explosion de la roche à la dynamite.

Route Joffre 32A certains endroits le déblaiement s'avère physique.

Route Joffre 33La barre à mine est nécessaire.

Route Joffre 34

Route Joffre 35

Route Joffre 36Chariot pour le transport du bois pour les échafaudages.

Route Joffre 37Tuyaux pour les évacuations d'eau.

Route Joffre 38Rouleau compresseur tiré par des chevaux et...

Route Joffre 39... par des hommes.

Route Joffre 40L'enrobé est fait de pierres concassées. Une colonne de  "dameurs ".

Route Joffre 41Ils sont fiers de leur réalisation.

Route Joffre 42Ce cliché a été tiré à l'envers (voir le suivant).

Route Joffre 43Au virage du Pétrifels, vers le Hundsruck.

Route Joffre 44Même endroit.

Route Joffre 45

Route Joffre 46Contrairement à l'impression que donne la prise de vue, la voiture monte.

Route Joffre 47Ont-ils espionné la construction de cette route stratégique !

Route Joffre 48Barbier ambulant.

Route Joffre 49Au centre du village, école à gauche.

Route Joffre 50Commencés le 28 mai, les travaux ou l'essentiel des travaux est terminé au mois de juillet !

Pendant que la route Joffre se construit, sur la ligne de front, à une quinzaine de kilomètres à peine, l'affrontement fait rage.

RJ 90Depuis la route Joffre en construction, vue sur Bitschwiller.

RJ 91Thann essuie régulièrement des bombardements ainsi que Bitschwiller.

RJ 92Quelques photos de dégâts causés.

Pour surveiller le front derrière la ligne de crête en face des troupes stationnent au Rossberg...

Route Joffre 50aLe sentier qui part du Hundsruck au Rossberg.

Route Joffre 51Au Rossberg, vers Thann.

Route Joffre 52Au Rossberg, vers la plaine.

Route Joffre 53Au Rossberg.

Route Joffre 54Au Rossberg, en dessous Bourbach-le-Haut.

Route Joffre 55Le Vogelstein.

Route Joffre 56Au sommet du Rossberg.

Route Joffre 57A la ferme de la Waldmatt. 

Route Joffre 58Près du baraquement accolé à la ferme de la Waldmatt.

Route Joffre 59A la Waldmatt.

A Bourbach-le-Haut, l'instituteur en place avant 1914 a été remplacé par un instructeur militaire...

Route Joffre 70L'instructeur militaire Courtat.

Route Joffre 71Les élèves dans la salle de classe qui...

Route Joffre 72... est encore aujourd'hui la salle de la classe unique du village.

Route Joffre 73Une partie des élèves devant la maison en face de l'actuelle école maternelle.

Route Joffre 74Avant de rentrer en classe, l'instituteur vérifiait la propreté des mains des élèves.

La vie paroisssiale continuait également avec souvent la participation des militaires...

Route Joffre 80Fête Dieu

Route Joffre 81La procession sort de l'église et se dirige vers le reposoir.

Route Joffre 82

Le 3ème garçon après le drapeau (col blanc) Emile Lerch mon père.Route Joffre 83Reposoir devant l'école.

Route Joffre 84Les militaires sont présents.

Route Joffre 85Il n'est pas question d'arrêter la circulation... c'était une curiosité !

Route Joffre 86La procession prend le chemin vers le Ahnerdorf.

Et la semaine, malgré la présence des militaires, les travaux de la vie quotidienne continuent...

Route Joffre 60Les jeunes gens sont partis au front, quelques uns du côté français, mais...

Route Joffre 61... la plupart a été mobilisée dans l'armée allemande avant l'arrivée des français.

Route Joffre 62Ce sont les femmes et les hommes âgés qui doivent entretenir les champs, s'occuper des bêtes et...

Route Joffre 63... rentrer le foin.

Les légendes dactylographiées sur les photos ont été faites d'après les annotations qui figurent dans l'album du sapeur de la 28ème compagnie de génie. L'album a été confié aux archives nationales, mais au paravent, le petit-fils d'un ami du sapeur photographe a pu scanner cet album. Le petit-fils a également eut l'heureuse idée de rechercher Bourbach-le-Haut et ainsi nous permettre d'enrichir l'histoire de notre village. Merci à lui. 

Sapeur 28e génieEn hommage. Le grand-père du bienfaiteur en 1918.

94b